Louise, collaboratrice comptable à L'Optimiste Rennes

Louise Gortais-Jouannin

Responsable de Bureau, Experte-Comptable Mémorialiste –  l’Optimiste Rennes

« L’ambition est le premier pas vers la réussite« 

Portrait

  • Si tu avais un super-pouvoir, ce serait ? Lire dans les pensées
  • Quel est ton talent caché ? Être capable de rivaliser avec un commissaire de police en interrogatoire (comprendre, poser 30 questions en une minute)
  • Ton film culte ? Les demoiselles de Rochefort
  • Tes hobbies/passions ? L’équitation
  • Ton objet favori/porte-bonheur ? Le mémento comptable
  • Si tu partais sur une île déserte, tu emmènerais…? Une brosse à dents et du dentifrice

Expériences et formations

  • 2021 – Aujourd’hui : Responsable du Bureau de RennesExperte-Comptable Mémorialiste – L’Optimiste Rennes
  • 2020 – 2021 : Responsable de Mission, Experte-Comptable Stagiaire – L’Optimiste Rennes

  •  2018 – 2020 : Auditrice financière – Mazars

  • 2017 – 2018 : Collaboratrice Comptable – Geirec
  • 2017 : Obtention du Master 2 Comptabilité Contrôle Audit à l’IGR IAE Rennes

L’interview

Quel est ton parcours en quelques mots ?

Depuis le collège, c’était très clair dans ma tête, je voulais travailler dans la médecine, en dentaire, raison pour laquelle j’ai commencé une PACES. Plutôt éloignées de l’expertise-comptable à première vue, j’ai rapidement compris que ces études n’étaient pas faites pour moi (ou que je n’étais pas faite pour ces études). Pour choisir ma nouvelle orientation je me suis demandée ce qui m’intéressait dans ce métier :

  • L’humain
  • L’entrepreneuriat
  • L’expertise technique

Toujours avec ce souhait d’entreprendre mais sans domaine d’activité en tête, je décide de commencer par apprendre à gérer une entreprise (je réfléchirai à l’expertise métier plus tard).

Mon choix s’oriente alors vers un DUT GEA (études que je connais notamment via ma sœur qui les a faites avant moi), une licence de gestion à l’IGR à Rennes, puis le master CCA. Je passe ensuite les deux épreuves du DSCG que le master CCA ne compense pas avant de commencer le stage DEC.

J’ai testé plusieurs cabinets et plusieurs missions (audit, expertise) qui m’ont aidée à comprendre ce que je voulais vraiment : expertise-comptable et équipe de proximité.

En cours de 2ème année de stage DEC, j’ai vécu une grosse remise en questions : je me suis interrogée sur le fait de quitter les métiers du chiffre. Toujours avec cette volonté d’entreprendre, je réfléchis à ouvrir un commerce, travailler en exploitation agricole ou à enseigner.

Je me suis posée beaucoup de question et j’en ai conclu que c’était dommage d’avoir été jusque-là dans mes études et de ne pas aller au bout de ce diplôme. Réflexion que j’ai liée avec la possibilité de quitter le milieu tout en me laissant le choix de revenir, plus tard, dans le domaine de la comptabilité qui offre une sécurité de l’emploi.

Finalement, j’ai décidé d’effectuer ma dernière année de stage en revenant en expertise comptable (j’étais à ce moment-là en audit) et dans un cabinet de plus petite taille. Lorsque j’ai pris cette décision je me suis dit « c’est ma dernière chance, si ça ne fonctionne pas dans le prochain cabinet j’abandonne ».

Comment as-tu connu l’Optimiste ?

Un peu par hasard via une annonce postée par le cabinet de recrutement Kom&Do sur LinkedIn. Je l’ai trouvée très différente des offres « standards » que l’on peut voir ailleurs et je me suis dit « s’il se passe à l’intérieur ce qui se reflète dans cette annonce, ce cabinet est fait pour moi ».

Il était demandé une lettre de motivation ce qui m’a un peu rebutée au début (rassurez-vous, cela ne fait plus partie du process aujourd’hui 😜) donc j’ai un peu laissé traîner…

Finalement, après un petit électrochoc dans mon précédent cabinet, je suis dit qu’il était temps de postuler et j’ai rédigé une lettre de motivation expresse sur le même ton que l’annonce.

Réponse rapide et entretien dès le lendemain !

Qu’est-ce qui t’a surpris ?

A l’époque, je commençais à avoir cette vision fataliste « tous les cabinets sont pareils » : méthodes de management à l’ancienne, tu fais beaucoup d’heures en période fiscale et ça ne peut pas être autrement, etc. Je ne comprenais pas cette vision et je ne voulais pas accepter qu’un cabinet ne puisse pas être géré comme une entreprise “classique”. Lors de mon entretien d’embauche je me suis retrouvée face à un expert-comptable, Ivan, qui pensait comme moi. Et ça clairement, ça m’a surprise !

Je ne peux pas dire que tout est parfait (parce qu’objectivement ça ne l’est nulle part). Mais par contre des actions sont mises en place pour faire changer les choses. On est dans une stratégie d’amélioration continue sur tous les points. Les clichés ont la vie dure mais ce n’est pas une fatalité. Et contrairement à l’avis que j’avais il y a trois ans, j’y crois maintenant.

Ce qui m’a le plus surprise en arrivant, c’est le fait qu’on ne saisisse pas nos temps. À tel point que j’ai décidé d’y dédier une section spécifique dans mon mémoire de DEC, car je n’imaginais pas que c’était possible (et que ça fonctionnait !).

Quelles sont tes missions au quotidien ?

Je suis responsable du bureau de Rennes. Le but à terme est que je ne fasse plus de production courante, même si j’en fais encore un peu pour le moment car on est en période de transition.

Je supervise des bilans, j’interviens surtout sur la prise de recul du dossier, sur le management, l’organisation, les rendez-vous prospects, les rendez-vous budget avec les clients, les tableaux de bord…

Qu’est-ce que tu préfères dans ton job ?

Sans grande surprise, c’est plutôt le côté « entrepreneur » avec l’organisation du bureau, l’optimisation des process mais aussi l’ambiance et la stimulation intellectuelle… Aucune journée ne se ressemble !

Qu’est-ce que tu aimes le moins ?

La gestion des erreurs en individuel ou en collectif, ce n’est pas toujours facile à assumer auprès des clients mais ça fait aussi partie du métier. On est tous humains.

As-tu une anecdote avec un client à nous raconter ?

On avait rendez-vous avec Claire chez un franchisé d’une grosse boîte. En partant du bureau, je tape le nom de l’entreprise sur mon GPS : vous le voyez venir ?

On s’est retrouvées au siège social, non pas du franchisé mais de l’entité mère !

Je regarde l’adresse du franchisé sur Pappers et nous arrivons dans un lotissement… Je me dis « où sommes-nous ? » : c’était l’adresse personnelle du dirigeant !

Finalement, je l’ai appelé pour éviter de me tromper une 3ème fois et confirmer que nous avions la bonne adresse en tête.  On est arrivées un peu en retard mais on a bien rigolé !

As-tu une anecdote avec les équipes à nous raconter ?

En décembre, après deux jours en déplacement j’arrive au bureau. Visiblement le mode Noël avait été activé : des décorations partout, jusqu’aux guirlandes autour des écrans. Et là je me dis « je bosse vraiment avec des grands malades. Mais qu’est-ce que j’adore cette équipe ! ».

Quel est ton meilleur souvenir chez L’Optimiste ?

Le séminaire annuel en juin 2022 où on a débarqué dans un bar d’apparence « très tranquille »… Un peu moins après notre passage puisqu’on a pris possession de la sono et poussé les tables pour danser.

Fun fact : on a même fini en vidéo sur leur compte Instagram !

Quelle est la chanson qui te motive le matin ?

Thunder- Gabry Ponte

Contactez notre experte

Rien de mieux qu'un échange en direct pour répondre à vos besoins.

Les autres membres de l’équipe

Mindy Miredin

Mindy Miredin

Mindy MiredinCollaboratrice comptable Junior - l'Optimiste Rennes« La chance sourit aux audacieux. »Portrait  Si tu avais un super-pouvoir, ce serait ? Voyager dans le temps. Quel est ton talent caché ? Faire de bons cocktails à base de Rhum 🍹. Ton film culte ?...

Pamela Bosse

Pamela Bosse

Pamela BosseGestionnaire de Paie - L'Optimiste Paris"Qui ne tente rien n’a rien!"Mon métier d'experte comptablePortrait  Si tu avais un super-pouvoir, ce serait ? La téléportation. Ton film culte ? Les enfants du péché. Tes hobbies/passions ? Aller au cinéma. Ton...

Joan GAUBAL-VATILINGON

Joan GAUBAL-VATILINGON

Joan-Caroll Gaubal-VatilingonResponsable de mission - l'Optimiste Paris" Je ne lâche rien ! "Mon métier d'experte comptablePortrait Si tu avais un super-pouvoir, ce serait ? La télépathie  Quel est ton talent caché ? Écrire à l’envers Ton film culte ? Free Willy Tes...